Des cabanes à livres dans les collèges

Afin de favoriser la lecture des adolescents, le Conseil départemental de l'Ariège installe des "cabanes à livres" dans les cours de certains collèges ariégeois.

Des micro-bibliothèques

Librement inspirées du bookcrossing, les micro-bibliothèques de rue se développent avec succès, notamment dans les pays du Nord. Ce sont des « meubles » ou armoires décorés, dans lesquels on dispose quelques livres que les passants peuvent emprunter, rapporter ou renouveler. Les livres rencontrent ainsi les lecteurs, très simplement. Ces « boîtes à livres » deviennent alors des lieux de rencontres et de débats.

Cherchant un moyen « détourné » pour favoriser la lecture des adolescents, le Conseil départemental de l'Ariège a proposé à plusieurs collèges ariégeois d’installer des micro-bibliothèques dans leurs cours, en partenariat avec les bibliothèques municipales, les CDI et les enseignants. Les élèves y ont accès sans contrainte ni contrôle et peuvent emprunter ce qu'ils souhaitent, le temps qu’ils le souhaitent. Après Mazères et Vicdessos, c'est au tour des collèges Louis Pasteur de Lavelanet et François Verdier de Lézat-sur-Lèze d'accueillir leur cabane à livres.

 

Dans les cours des collèges

Les collégiens ont sélectionné les livres qu'ils souhaitaient y trouver : romans de littérature jeunesse contemporaine, BD, mangas, et quelques documentaires sur les problématiques de l’adolescence. Ils ont aussi décoré les cabanes et réfléchi à leur implantation dans la cour. A terme, ils devraient aussi contribuer à alimenter la cabane en proposant à leurs camarades leurs propres ouvrages.

Pour les établissements scolaires, c’est un moyen d'inciter à la lecture, mais également un outil pour développer l'autonomie, un sujet pour les enseignants d’arts plastiques et un projet créant un lien avec le CDI et la bibliothèque municipale. En effet, partout où cela est possible, des partenariats sont mis en place, en proposant des collections complémentaires, en retravaillant les espaces spécifiques et en organisant des actions communes telles que la visite d'auteurs jeunesse. En 2014, par exemple, Christophe Léon est venu rencontrer les élèves de 4ème, au sein du collège du Montcalm et dans les locaux de la Bibliothèque Municipale de Mazères.

 

Pour les collégiens ariégeois

Depuis leur installation, les micro-bibliothèques connaissent un franc succès. Se promener dans les cours de ces établissements permet de mettre à mal l'idée largement établie que « les jeunes ne lisent plus ». Les élèvent se rassemblent autour de la cabane pour partager leurs avis et choisir leur prochain ouvrage. Les équipes enseignantes restent étonnées de constater l'hétérogénéité des lecteurs : même des collégiens réputés non lecteurs, voire en échec scolaire, profitent des récréations et de la pause de midi pour lire et emprunter les BD, mangas ou romans qu'il désirent. Les cabanes vivent, les livres sont pris, lus et ramenés. Peu d'ouvrages ont été perdus ou abimés. Les cabanes ont été réapprovisionnées afin d'offrir de nouvelles lectures aux collégiens. Plus que jamais, nous en sommes convaincus, les jeunes lisent encore !

 

La cabane de Mazères  Christophe Léon devant les collégiens La cabane de Vicdessos

 

En savoir plus :

Les collèges participants :

Contact : Marion Lanoux-Blanco - 05 34 09 81 36

  • Haut de page